Tomber enceinte après la contraception : ce qu'il faut savoir

Vous avez utilisé un contraceptif tel que la pilule, le stérilet, l'injection trimestrielle, etc. ces dernières années, mais souhaitez-vous maintenant un enfant ? Vous devrez faire preuve d'un peu de patience.

La patience est le mot magique

Pour la plupart des femmes d'aujourd'hui, une contraception sûre est une évidence pour éviter une grossesse non désirée. Si l'envie d'avoir des enfants apparaît, il faut bien entendu arrêter le contraceptif choisi. Parfois, la grossesse survient rapidement après l’arrêt de la contraception, mais parfois cela peut être long et frustrant et de nombreuses femmes craignent que cela ne fonctionne pas.

En général, il suffit d’un peu de patience car le corps a besoin de temps pour s'adapter. Si vous voulez être enceinte après avoir pris la pilule, vous devez d'abord vous préparer aux turbulences hormonales jusqu'à ce que les niveaux d'hormones reviennent à la normale. Il en va de même pour les autres contraceptifs hormonaux comme le stérilet hormonal et l'injection trimestrielle. Le nom renseigne déjà sur la durée d'action : si vous voulez être enceinte après l'injection de trois mois, vous devez attendre que les trois mois se soient écoulés avant de pouvoir réaliser votre désir d’enfant.

En général, lorsque vous arrêtez de prendre des contraceptifs hormonaux, vous devez laisser à votre corps le temps d'équilibrer les niveaux d'hormones. La consistance de la glaire cervicale et de l'endomètre changera également au cours de quelques semaines. Plus vous vous accordez de temps pour la conception, meilleures sont les conditions pour que l'ovule s'implante si vous tombez enceinte après avoir pris la pilule ou un autre contraceptif hormonal.

Enceinte après contraception

Désir d’enfant et grossesse après la pilule

Tomber enceinte après la pilule peut prendre plusieurs semaines. Les gynécologues conseillent de ne pas arrêter la pilule du jour au lendemain, mais de terminer une plaquette mensuelle commencée. Cela complète le cycle mensuel, ce qui prévient le risque de saignement intermenstruel.

La plupart des femmes subissent des turbulences hormonales après avoir arrêté la pilule parce que le corps manque initialement d’œstrogènes et de progestatifs fournis artificiellement par la pilule. Jusqu'à ce que l'équilibre hormonal soit rétabli, diverses plaintes peuvent survenir telles que boutons, chute de cheveux et maux de tête. Il faut environ quatre à six semaines pour que les dernières hormones artificielles de la pilule contraceptive se décomposent et que le corps retrouve son rythme naturel.

Biologiquement, vous pouvez tomber enceinte immédiatement après avoir arrêté la pilule. Cependant, le risque de fausse couche est considérablement accru car l'endomètre n'est pas encore prêt à accepter un autre ovule fécondé. Dans le cadre de l'effet contraceptif de la pilule, les progestatifs rendent la membrane muqueuse extrêmement fine et il lui faut quelques semaines pour retrouver sa consistance naturelle.

Avant de devenir enceinte après avoir pris la pilule, vous devez utiliser d'autres contraceptifs, tels que des préservatifs, pendant environ quatre semaines après l'arrêt de la pilule. Ensuite, votre corps est prêt de manière optimale pour une nouvelle vie et espérons que votre souhait d'avoir des enfants sera bientôt exaucé.

Tomber enceinte après le retrait du stérilet hormonal

Une distinction est faite entre deux versions différentes du stérilet. Le stérilet hormonal amincit la muqueuse de l'utérus afin qu'aucun ovule ne puisse y être implanté. Dans le même temps, la glaire cervicale devient imperméable et les spermatozoïdes sont empêchés d'atteindre l'ovule. Il est presque impossible de tomber enceinte avec le stérilet et contrairement à la pilule, il maintient le cycle naturel.

Cependant, tomber enceinte après le stérilet hormonal n'est pas un problème : une fois le stérilet retiré, la grossesse est à nouveau possible. Contrairement à la pilule, le retrait ne provoque pas de fluctuations hormonales majeures, car l'équilibre hormonal de l'organisme est beaucoup moins affecté par le stérilet. Vous pouvez donc vous attendre à tomber enceinte rapidement après le stérilet selon votre âge.

Le stérilet au cuivre n'est pas un contraceptif hormonal. Il libère une petite quantité de cuivre, qui affecte également l'endomètre et la glaire cervicale. Comme pour le stérilet hormonal, tomber enceinte après le stérilet au cuivre ne pose en principe aucun problème.

En général, il est conseillé d'attendre une semaine ou deux après le stérilet avant d'essayer de concevoir. Pendant ce temps, l'endomètre peut à nouveau développer sa consistance épaisse habituelle et être ainsi prêt à accueillir un ovule.

Enceinte après trois mois d'injection

Si vous souhaitez tomber enceinte après trois mois d'injection, il est clair que vous devrez attendre la fin des trois mois. L'hormone progestative est injectée dans le corps au moyen d’une seringue, de sorte que l'endomètre devient si mince qu'aucun ovule ne peut s'implanter. La glaire cervicale s'épaissit également de sorte que les spermatozoïdes ne peuvent plus pénétrer.

Alors que de nombreuses femmes préfèrent cette méthode parce qu'elles n'ont à se soucier de la contraception que tous les trois mois, il n'y a aucun moyen de l’arrêter entre deux injections. Vous devez également tenir compte du fait que vous ne tomberez pas enceinte rapidement après l'injection de trois mois. En effet, en raison de la dose élevée d’hormones, cela peut prendre plusieurs mois avant que votre fertilité ne revienne à la normale et que l'endomètre soit prêt pour un ovule.

Conclusion

Parmi les contraceptifs hormonaux, c’est après un stérilet hormonal qu’une grossesse est la plus simple. Il est généralement aussi facile de tomber enceinte après la pilule, même s'il faut laisser un peu plus de temps à l’organisme pour ajuster ses hormones. Le délai pour être enceinte après l'arrêt de l'injection de trois mois est plus long. Ne l'utilisez que si vous êtes certaine de ne pas vouloir d'enfants dans les mois à venir.