Comment le stress affecte la conception

Rien n'est plus stressant que d’entendre dire de ne pas stresser ! C'est plus facile à dire qu'à faire lorsque votre vie quotidienne est mouvementée et que vous essayez de concevoir. Le fait est que le stress et l'inquiétude peuvent en effet affecter vos chances d'avoir un enfant. C'est pourquoi il est important d'éviter autant que possible les facteurs de stress dans votre vie. Voyons comment faire.

Le stress modifie le cerveau

Il a été démontré que le stress provoque un certain nombre de changements chimiques dans le cerveau. Ceux-ci ont à leur tour un effet négatif sur le corps, de l'hypertension artérielle à la digestion perturbée - pas de bonnes conditions pour le futur bébé. D'un point de vue évolutif, il est logique de prévenir la fertilité dans des situations stressantes, de sorte que vous ne puissiez pas tomber enceinte en premier lieu. En revanche, si vous êtes déjà enceinte, le stress peut nuire au déroulement de la grossesse.

Le stress peut empêcher l'ovulation

Il devient de plus en plus clair que le stress a un impact négatif sur la fertilité. Courtney Denning-Johnson Lynch de l'Ohio State University et son équipe de recherche ont découvert que les femmes ayant la concentration la plus élevée de marqueurs de stress dans leur salive étaient jusqu'à 29 % moins susceptibles de tomber enceintes que les femmes ayant la concentration la plus faible. Les experts pensent que le stress affecte l'hypothalamus. Il s'agit d'une glande du cerveau qui contrôle l'hypophyse, qui à son tour affecte les hormones responsables de l'ovulation. Le stress peut donc avoir une influence directe sur votre fertilité.

Conclusion : moins se tracasser

Parfois, la plus grande cause de stress est la peur de ne pas pouvoir concevoir. Et c’est le début un cercle vicieux : vous craignez de ne pas pouvoir tomber enceinte - et le stress que cela génère finit par réduire votre fertilité. Il suffit de regarder les faits : statistiquement, 84 % des femmes qui souhaitent avoir des enfants tombent enceintes dans l'année, 90 % dans les deux ans. Même si cela n'arrive peut-être pas ce mois-ci, il y a de fortes chances que cela finisse à arriver. En attendant, profitez des moments intimes avec votre partenaire et essayez de vous détendre.